Arts & Culture

Chargement…

Musée d'ethnographie de Neuchâtel

Neuchâtel, Suisse

L'histoire des collections du Musée d'ethnographie de Neuchâtel (MEN) remonte au XVIIIe siècle, les premières pièces étant issues du Cabinet d'histoire naturelle du général Charles Daniel de Meuron donné à la Ville en 1795. Après plusieurs déména­gements et partages, le fonds ethnographique fut trans­féré sur la colline de Saint-Nicolas dans la villa offerte par James-Ferdinand de Pury pour y installer le MEN, inauguré le 14 juillet 1904.

En 1954-55 fut construit un bâtiment destiné aux expositions tempo­raires, décoré au nord d'une peinture murale de Hans Erni Les conquêtes de l'homme. En 1986, une nouvelle construction s'intercalait entre les deux précédentes afin de permettre l'extension de l'Institut d'ethno­logie de  l'Université. Financièrement sépa­rées, les deux institutions n'en sont pas moins complémentaires. Elles partagent la même bibliothèque et s'engagent à l'occasion dans des entreprises communes.

Aujourd'hui, le MEN abrite quelque 30000 objets dont plus de la moitié est représentée par les collections africaines: Afrique orientale et du Sud; Angola des années 30; Sahara et Sahel (Touaregs et Maures); Gabon. Il conserve aussi des fonds asiatique, esquimau et océanien, des instruments de musique extra-européens et des pièces d'Egypte ancienne.

Le MEN
contribue à l’essor des musées ouverts sur le quotidien. Largement reconnues comme novatrices, stimulantes, voire provocantes, ses expositions proposent aux visiteurs une réflexion originale autour d’une thématique étroitement liée à l’actualité et mise en perspective par le regard à la fois impliqué et éloigné de l'ethnologie. Elles font intervenir indifféremment l’ici et l’ailleurs, le prestigieux et le banal, l’artisanal et l’industriel comme autant de signes d’une réalité complexe et culturellement orientée.

Dans un tel cadre, les objets ne sont pas exposés pour eux-mêmes mais parce qu’ils s’insèrent dans un discours, parce qu’ils deviennent les arguments d’une histoire qui met en perspective l’une ou l’autre de leurs caractéristiques, que celles-ci soient esthétiques, fonctionnelles ou symboliques. Qualifiée parfois de critique ou de déstabilisatrice, une telle démarche vise à permettre aux visiteurs de relativiser leurs perceptions, de déconstruire leurs savoirs et d’interroger leurs certitudes afin de les amener à repenser leur réalité.

En savoir plus
Traduire avec Google

Contenu de cette collection

Tout afficher
37 éléments

Programme

Heures d'ouverture

Lieu

Musée d'ethnographie - Fermé pour travaux!Rue St-Nicolas 4
2000 Neuchâtel
Suisse
Consulter le site Web du partenaire "Musée d'ethnographie de Neuchâtel"